dimanche 15 avril 2018

dimanche 8 avril 2018

Chaud printemps !

Le printemps devient chaud... 
Mettre l'accent là où il faut... 
et comme il faut ! 
 Chapeau pointu turlututu ! 
 L'heure est grave ! 
Être solidaire et tenter de résoudre le coeur du problème...

dimanche 1 avril 2018

Hameçonnage

Vous avez dû remarquer mon irrégularité sur le blog depuis quelques temps...  
Je m'interroge sur la suite à donner !!!  
Pour ce 1° avril deux images qui traduisent mes interrogations: 
fuir ou survivre au flot de vos commentaires généreux ? 
 Bon dimanche à tou(te)s !!!

dimanche 25 mars 2018

Heure d'été

Une heure en moins... 
surtout garder le rythme et suivre la cadence 
pour ne pas être avalé par le temps :-) 


lundi 19 mars 2018

C'est bientôt le printemps...

Pourtant c'est bien demain le printemps !
Il est temps de rejoindre l'étang... 
Seule,
à dos de grenouille.
On y est presque...
Nous y voilà !!!
En solo...
ou en duo !
Que d'efforts pour annoncer le printemps !!!

dimanche 11 mars 2018

Mélodie en carton

Fin de semaine humide !
Pour faire fi de la pluie
écouter une mélodie 
bien à l'abri ! 
 

mardi 6 mars 2018

Photos et expressions

Quelques photos et des expressions... 
J'attends les vôtres :-)
"Quand l'homme blanc coupe du bois c'est que l'hiver va être froid"
“On demande homme-tronc pour fondation arbre généalogique.”
"Ça ne casse pas trois pattes à un canard."
"Ne pas s'en faire des miettes".

mardi 27 février 2018

mercredi 21 février 2018

Chocolat infini

Le "Nobel" des mathématiques, Cédric Villani, assure que l'expérimentation prévaut et constitue une approche essentielle dans l'apprentissage des maths. 
Qu'à cela ne tienne ! On va expérimenter avec des objets réels et sans modération. 
Exemple:
S'il vous reste une plaquette de chocolat (noir de préférence) de ce 14 février,
 je vous propose une expérience qui vaut son pesant de fèves... de cacao. 
 
Bluffant non ?
Les mathématiciens ont un sens de l'humour qui leur est propre... 
Voici une blagounette qui le démontre.
Deux mathématiciens sont dans la brousse. 
Chaque soir, ils plantent leur tente sur un terrain dégagé. 
Un beau matin, l’un d’entre eux est réveillé par des bruits étranges. 
Intrigué, il glisse sa tête hors de la tente et voit son camarade qui court autour, en étant poursuivi par un lion. 
Il s’inquiète de son sort, mais l’autre lui répond d’une voix calme : 
« Ne t’en fais pas pour moi, mon ami, le danger est plus apparent que réel, 
car j’ai deux tours d’avance »…

mercredi 14 février 2018

Couplie

À  tous les zamoureux, juniors ou seniors
savourez le chocolat et le bonheur d'être ensemble.
Osez être tendres !!!